Accueil » Citoyens » Transport et transport en commun

Transport et transport en commun

Taxibus

Les taxibus Lavaltrie et Lanoraie ne feront qu’un

Développement du service de transport

Ville de Saint-Gabriel, le 14 juin 2017 – Le développement et l’optimisation font partie des moeurs du Service de transport de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray. Le 1er juillet prochain coïncidera avec leur plus récente décision, la fusion des circuits de taxibus de Lavaltrie et de Lanoraie.

À la suite des adaptations apportées au taxibus secteur Berthier et Brandon, au tour des Lavaltrois et des Lanorois de bénéficier de déplacements intermunicipaux. Les usagers pourront se mouvoir dans leur municipalité ou se rendre dans la municipalité voisine, moyennant un léger supplément. L’ensemble des deux territoires sera couvert par le taxibus.

De cette façon, cinq circuits de taxibus seront proposés aux citoyens de la MRC : le secteur Brandon, le secteur Berthier, le Lavaltrie-Lanoraie, le 138 (relais avec l’autobus 131-138) et le Saint-Gabriel-Berthier (hebdomadaire).

En mai, une voix s’est ajoutée à l’équipe, et ce, au profit de la qualité du service offert à la population. Mme Audrey Rainville occupe désormais le poste d’agente administrative.

« OEuvrant dans le domaine du service à la clientèle depuis de nombreuses années, madame Rainville saura assurément contribuer au succès de l’organisation », a assuré M. Denis Bellerose, directeur du service par la voie d’un communiqué.

Cette vague de progression en continu du taxibus devrait engendrer l’ajout de personnel à l’automne 2017.

Selon les heures de bureau, les réservations de transport sont reçues au 450 835-9711 ou au numéro sans frais, 1 877 835-9711. Les horaires, tarifs et cartes relatifs à chaque circuit sont accessibles sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca sous les onglets Citoyens et Transport.

 

Embarque Lanaudière!

Un déplacmeent à planifier? Simplifiez-vous la vie avec Embarque Lanaudière!

Joliette, 14 juin 2017 – Le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL) est heureux de lancer le projet Embarque Lanaudière! Cette initiative a pour objectif de promouvoir les transports alternatifs partout dans Lanaudière grâce à la mise en place d’une plateforme Web : www.embarquelanaudiere.ca.

Embarque Lanaudière! regroupe toutes les offres de transports alternatifs de Lanaudière : le covoiturage, l’autobus, le taxibus, le transport adapté, le train, le vélo et le traversier au sein d’une plateforme Web unique. Afin de favoriser l’intermodalité de ces modes de transport, 18 nouveaux stationnements incitatifs avec supports à vélos ont aussi été créés. Ces stationnements permettront aux citoyens de covoiturer en laissant leur automobile ou leur vélo en toute sécurité dans un emplacement dédié et gratuit.

Financé à hauteur de 99 961 $ par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, ce projet a été rendu possible grâce à la contribution du Fonds d’action québécois sur le développement durable (FAQDD) et de son partenaire financier, le gouvernement du Québec.

Réalisé en collaboration avec les MRC de Matawinie, de Montcalm, de Joliette, de D’Autray, Les Moulins et de L’Assomption, Embarque Lanaudière! améliorera la circulation routière et réduira la quantité de gaz à effet de serre émise dans la région. Grâce à ce projet, il sera désormais facile pour les Lanaudois de délaisser l’autosolo et de profiter d’une foule d’avantages : voyager partout de manière sécuritaire, économiser de l’argent et optimiser son temps sur les routes.

« En tant que leader dans la lutte contre les changements climatiques, le Québec s’est donné les moyens d’agir, notamment grâce à son marché du carbone, dont les revenus sont versés au Fonds vert pour être réinvestis à 100 % dans la mise en oeuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Comme tous les acteurs de la société, les citoyens sont appelés à se mobiliser dans cette lutte, car chaque geste compte. Voilà pourquoi il est important de soutenir des actions comme le projet Embarque Lanaudière!, qui permettra notamment de réduire la quantité de gaz à effet de serre émis dans la région et, ainsi, diminuer la consommation de pétrole. Les citoyens de Lanaudière peuvent donc agir concrètement afin de faire des transports alternatifs des options de choix. C’est la raison d’être du programme Action-Climat Québec, une initiative qui vient soutenir la volonté des citoyennes et des citoyens d’induire autour d’eux des changements de comportements durables. Il faut agir dès maintenant. Il en va de notre avenir et de celui de nos enfants. Faisons-le pour eux! » soutient le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel.

« La région de la Lanaudière dispose déjà d’un cocktail de solutions structuré pour offrir des alternatives à l’utilisation de l’auto-solo. Le projet nous permettra maintenant de développer une stratégie concertée entre six MRC et une vingtaine de municipalités pour optimiser l’efficacité de ces services et ainsi, contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la région » souligne Nicolas Girard, directeur général au Fonds d’action québécois pour le développement durable.

Les citoyens et organisations qui désirent utiliser la plateforme Web sont invités à se rendre dès aujourd’hui au www.embarquelanaudiere.ca. Les instances qui aimeraient offrir des stationnements incitatifs à la population ou à leurs employés sont invitées à contacter le responsable du projet, Marc-André Poirier, au 450 756-0186 ou à marc-andre.poirier@crelanaudiere.ca.

Ce projet est financé par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Il a été rendu possible grâce à la contribution du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et de son partenaire financier, le gouvernement du Québec.

Le CREL tient aussi à remercier les nombreuses municipalités de Lanaudière qui ont accepté de contribuer au projet : Joliette, Lanoraie, Lavaltrie, Mandeville, Mascouche, Notre-Dame-de-Lourdes, Rawdon, Repentigny, Saint-Calixte, Saint-Charles-Borromée, Saint-Cuthbert, Saint-Didace, Sainte-Élisabeth, Sainte-Émélie-de-l'Énergie, Sainte-Julienne, Saint-Félix-de-Valois, Saint-Jacques, Saint-Paul, Saint-Roch-de-l'Achigan et Saint-Thomas.

À propos du Fonds vert

Rappelons que le Fonds vert, où 100 % des revenus générés par les ventes aux enchères du marché du carbone sont versés, finance notamment la mise en oeuvre des mesures du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, qui se décline en plus de 150 actions. Ces dernières visent à réduire les émissions de GES ainsi qu’à améliorer la capacité d’adaptation de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. Jusqu’à maintenant, le marché du carbone a généré des revenus de plus de 1,6 milliard de dollars pour le Québec, qui servent à soutenir les entreprises, les municipalités, les institutions et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. 

 

 

Conception graphique : Vicky Gilbert  |  Réalisation : NeXion